LES 10 COMMANDEMENTS LORS DE L’ACHAT D’UNE VOITURE


Par Julie Bilodeau, directrice


L'Office de la protection du consommateur a eu pour 2019-2020 : Automobiles d’occasion 14 357 demandes d’information concernant l'achat d'automobiles d'occasion soit13,7 % des appels. De ce nombre, 4 136, soit 16,1 %, ont mené à des plaintes officielles.



Lorsque j’ai débuté mes recherches pour ma chronique, j’avais l’idée de donner un top 10 des étapes importantes pour acheter un véhicule. Quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’un article similaire, avec la même vision, existait déjà. J’ai donc utilisé l’article de la Presse disponible ici. J’y ai ajouté des informations et mis à jour certaines données. Le billet en est donc fortement inspirés.


1. Tes besoins et ton budget tu établiras

Tout comme plusieurs experts, nous sommes d’avis que l’achat d’une voiture d’occasion assez récente représente la meilleure manière de rentabiliser l’achat (rapport qualité/prix).


En moyenne une voiture coûte de 6 000 à 7 000 $ par an, tout compris. Il faut donc gagner un montant brut de 10 000 à 12 000 $ brut pour payer sa voiture. Il est aussi très important de prendre toutes les précautions pour en avoir pour son argent.

Prendre le temps de bien évaluer nos besoins : Qu’est qu’on fera avec la voiture? Que va-t-on transporter? Nombre de km? Nombre de portes? Etc.

Les gens devraient allouer entre 10 à 15 % de leur budget pour le transport. Il est important de tout inclure :

· Essence, entretien

· Réparations

· Pneus

· Assurances, permis, immatriculation, cout d’achat, stationnement, billet d’infraction, etc.

Le CAA a un excellent outil pour avoir une idée du prix. Cliquez ici pour le consulter.


ASTUCE:

99 trucs pour économiser : Économies réalisables en achetant deux ensembles de roues en acier pour des pneus de 15 pouces et moins si plus de 3 ans et remplacement vous-même et 17 pouces et plus au moins 5 ans. Bel outil, à consulter ici.


2. Les prix du marché tu consulteras

Il faut prendre le temps de regarder les annonces par différents moyens : les sites spécialisés, Facebook, Kijiji… pour se donner une idée des variations de prix sur les modèles que nous envisageons.

Canadian Black Book. La référence pour la valeur des véhicules donne sur son site web une fourchette de prix «basse» et «élevée» pour une même voiture d'occasion, de même que la valeur «moyenne» de celle-ci sur le marché.

Aussi, la revue Protégez-vous spécial voiture est un excellent outil pour vous aider dans vos choix.


3. Le profil du commerçant tu vérifieras

Visiter la section «Renseignez-vous sur un commerçant», sur le site internet de l'Office de la protection du consommateur (OPC). Vous pourriez savoir si le marchand du coin a fait l'objet d'une ou plusieurs plaintes de consommateur au cours des deux dernières années et s'il a été l'objet d'une action pénale de l'OPC pour une infraction. Il suffit simplement d'avoir le nom de l'entreprise.

L'OPC avertit que «l'existence de plaintes ne signifie pas que l'on soit en présence d'un commerçant à problèmes. Il y a lieu de considérer l'importance de l'entreprise, le nombre de ses commerces, le nombre des transactions qui y sont effectuées. Une pondération est alors nécessaire. L'absence de plaintes ne doit pas non plus être interprétée comme une appréciation de l'Office quant à son honnêteté ou à sa compétence».


4. Les dettes du vendeur tu éviteras

Pour éviter les ennuis : le RDPRM, registre des droits personnels et réels mobiliers. Pour 4 $, il n’y a aucune raison de s’en priver.


5. L'historique du véhicule tu parcourras

Via la Société d'assurances automobile du Québec (SAAQ). Pour connaître toutes les transactions, le nombre de propriétaires ou l'utilisation qui en a été faite. Il faut envoyer une «Demande de dossier» au coût de 13 $. Il faudra pour cela le numéro d'identification du véhicule convoité.



Carproof est devenu Carfax. La compagnie offre un rapport plus complet, au coût de 50 $.

P.S. : Si vous achetez d’un commerçant, vous avez le droit de demander les coordonnées de l’ancien propriétaire . Si vous le contactez, sachez qu'il n’aura aucun intérêt à vous mentir.


6. L'essai du véhicule tu feras

On teste la conduite, l’habitacle et on porte attention aux bruits. L’idéal est de conduire sur la grande route et non. Vous pouvez pousser l’audace jusqu’à demander au vendeur de le conduire pour vous donner une idée du type de traitement qu’il reçoit…


7. L'inspection tu mandateras

Important d’aller chez un garagiste de confiance. Comme pour une maison, cette pratique vous protège. Si vous ne faites pas inspecter, il est important de magasiner accompagné d’une personne qui connait bien les voitures, si ce n’est pas votre cas.


8. Le prix de vente tu négocieras

Ne faites pas votre transaction sur un coup de tête… Avec un peu de recul, vous aurez les idées plus claires. Les vendeurs, dont ceux de voitures, sont experts pour réfuter nos arguments et nous pousser à signer…

Encore une fois, nous ne magasinons pas une mensualité! PPPP : plus petit paiement possible, mais un prix pour la globalité. Poser des questions sur le taux d’intérêts, y compris celui caché. Ex : on vous baisse le prix si vous ne prenez pas le financement…

P.S. : Pensez à contacter au moins votre compagnie d’assurance actuelle pour connaître le prix de vos assurances. Vous aurez ainsi au moins un prix d’assurance.


9. Un contrat écrit tu exigeras

…même avec un particulier, encore une fois pour vous protéger. Plusieurs sites le proposent en ligne, dont protégez-vous, voici leur modèle.

Contrat_de_vente
.pdf
Download PDF • 119KB

Avec un commerçant, vous pouvez demander le contrat et l’apporter à la maison avant de le signer, afin de prendre le temps nécessaire pour bien le comprendre.

Assurez-vous que votre contrat contienne tous les éléments qui ont été négociés.


10. Des fraudeurs tu te méfieras

Il y a les faux particuliers, donc des gens qui font commerce mais qui se font passer pour des particuliers… Les dénoncer office et ne pas contracter, car vous risquez d’être privé de vos droits en tant que consommateur.

Soyez vigilant! Il existe aussi toutes sortes d’hameçonnages. Si cela vous semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.

Bon magasinage!!


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout