LES MEILLEURS TRUCS POUR ÉCONOMISER EN ALIMENTATION




Avec Noël qui arrive bientôt et la montée fulgurante des prix des denrées à l’épicerie, nous avons cru bon de rappeler les meilleurs trucs pour économiser sur ce poste budgétaire.


· Planifier, tout en étant flexible




· Cuisiner, même si c’est un peu ennuyeux et redondant, est inévitable si on souhaite économiser, car nous payons chaque étape de transformation. Par exemple, le fromage déjà râpé coûte pratiquement le double que le même produit à l’état brut. De quoi sortir sa râpe! Ainsi, le restaurant ou les aliments préparés coûtent de 5 à 6 fois plus cher. En cuisinant vous-même vous pourriez donc épargner plus de 6 500 $ par année. Autre exemple : acheter son café tous les matins dans une grande chaîne équivaut au prix d’un voyage dans le sud à la fin de l’année…


· Tenter d’éliminer complètement le gaspillage alimentaire en transformant vos aliments plus défraichis. Les bouillons, les potages, les compotes, les smoothies sont de bonnes façons d’écouler des aliments boudés par la famille. Personnellement, je suis en constante recherche d’options pour vider mon frigo. Avec le temps, lorsque mon frigo est pratiquement vide, je suis fière d’avoir réussi à éviter de jeter des aliments. Un bon truc est de déplacer les plus vieux aliments sur le devant du frigo, puisqu’ils sont étrangement portés à se déplacer vers le fond.


· Diminuer graduellement ou éliminer la viande de votre alimentation. Une alimentation flexitarienne (qui limite sa consommation de viande) ou encore végétarienne permettrait d’économiser plus de 500 $ par année.


· Bien que l’option d’acheter en vrac soit écologiquement avantageuse, il importe aussi de mentionner qu’acheter seulement la quantité requise diminue automatiquement le gaspillage alimentaire et vous évite de payer pour des quantités donc vous n’avez pas besoin. C’est l’idéal si une recette demande un ingrédient que vous connaissez moins et que vous risquez de jeter le reste si vous ne l’aimez pas. Les gros formats sont souvent plus économiques si vous les utilisez entièrement, sinon il est souvent préférable de se tourner vers le vrac ou un plus petit format.


· Choisir son épicerie : Celles où les denrées sont généralement les plus dispendieuses sont IGA et Métro. Habituellement les meilleures économies se retrouvent chez Maxi ou Super C. Mais là encore, il importe de bien regarder les spéciaux. Il m’est arrivé de voir des morceaux de viande en spécial moins chers dans un IGA ou un Métro que chez celles réputées moins dispendieuses.


· Passer en mode économie

□ Choisir les gros formats;

□ Ne pas bouder les marques maison;

□ Profiter des coupons rabais;

□ Utiliser les applications pour les circulaires et les rabais après achat.

Les applications pour les aliments plus moches sont aussi de bonnes options. Retarder autant que possible votre visite à l’épicerie afin d’écouler ce que vous avez à la maison.

· Connaissez-vous vous-même : Perso, j’ai tendance à acheter beaucoup d’items non prévus quand je vais à l’épicerie. Pour diminuer les tentations, il est fréquent que je précommande mon épicerie en ligne. Ainsi, je vois ma facture monter au fur et à mesure. L’argent ainsi économisé dépasse les frais pour la préparation de mon épicerie. À la fin, il ne me reste qu’à passer chercher ma commande le moment venu.


Recevoir à petit prix

Il est beaucoup plus économique de proposer des repas cuisinés qu’une pièce de viande avec des accompagnements. Même le fait de couper la viande en lanières permet de diminuer considérablement la quantité utilisée.

Par exemple, lorsque nous mangeons un poulet avec un accompagnement, le poulet peut disparaître entièrement en un seul repas versus si nous cuisinons des mets comme des nouilles chinoises, des vols au vent, etc. Avec la même quantité de viande, nous profitons alors de beaucoup plus de repas.

Il vaut mieux miser sur de bons plats réconfortants que sur les repas de style buffet ou bar. Vous pourriez ainsi accueillir vos convives avec des ragoûts, des lasagnes, des chilis ou des mijotés. Ils seront charmés par l’aspect réconfortant et votre portefeuille ne s’en portera que mieux. Tentez aussi de préparer de bons plats avec peu d’ingrédients, tels que ceux proposés par la revue 5 ingrédients, 15 minutes. En plus, vous diminuerez votre stress pour la préparation. Il est aussi possible de proposer que chaque invité apporte un petit quelque chose afin de diminuer votre facture et le temps de préparation.



Pour conclure, pour ce type de dépenses et pour le budget en général, vaut mieux y aller une habitude à la fois. Comme pour les autres aspects de notre vie, l’approche du tout ou rien fait plus de tort puisqu’elle produit de la frustration. Il est impératif de respecter ce qui est important pour nous et de travailler principalement sur les aspects qui nous sont plus faciles à concéder. Enfin, la variété est importante pour la santé, mais aussi pour l’aspect psychologique. Personne n’aime manger le même repas deux fois par jour pendant une semaine…

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout