Le gouvernement du Canada pense aux aînés




Le gouvernement du Canada dépose un projet qui indemnisera les aînés ayant subi une perte du SRG ou autre allocation, parce qu’ils ont touché la Prestation Canadienne d’Urgence (PCU) ou la Prestation Canadienne de Relance Économique (PCRE) en 2020. De plus, ce projet de loi vise à ce que, les personnes aînées ne se voient plus refuser le Supplément de Revenu Garanti (SRG) et autres Allocations auxquels ils ont droit.

Pendant la pandémie, certains aînés ont pu avoir droit à la prestation canadienne d’urgence ou à la prestation canadienne de relance économique, sans savoir que cela leur privé d’un revenu important. Le caractère de la PCU ou de la PCRE ont retiré le droit aux aînés d’avoir leur Supplément de Revenu Garanti et autres allocations. Les deux fonds d’urgences à savoir la PCU et la PCRE ont été considéré comme des revenus et des aînés. Cela a théoriquement augmenter leur revenu annuel, ce qui dans les faits n’était pas le cas. Cette augmentation, les a donc privés d’une certaine partie ou de la totalité du revenu supplémentaire garanti.

Conscient de cette grave erreur, qui a sans doute exacerber la situation précaire de nos aînés, ce projet de loi, vient indemniser les pertes et aussi veiller à ce que ce tort ne se reproduise plus à l’avenir.

L’indemnisation d’un montant total de 742,4millions en paiements uniques, viendra compenser la perte d’une partie ou de la totalité du SRG et autres allocations, des aînés qui ont eu droit à la PCU et à la PCRE et ont reçu ces prestations en 2020. Cette indemnisation sera annualisée au montant total de la perte et le dépôt se fera de façon automatique. Le paiement sera unique et il n’y a aucune démarche à faire. Le montant du paiement par personne ainsi que les dates de paiements ne sont pas encore connues. Ils seront communiqués prochainement, selon le site officiel du gouvernement. Les bénéficiaires seraient environ 183 000 pour le SRG et 21 000 pour les autres allocations.

Pour éviter que cela ne se reproduise, la ministre a déposé le projet de loi C-12. « Ce projet de loi C-12 modifierait la Loi sur la sécurité de la vieillesse de manière à exclure tout revenu reçu au titre de la PCU, la PCRE, la Prestation canadienne de la relance économique pour les proches aidants, la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique et la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement du calcul du montant versé au titre du SRG et de l’Allocation, à compter de juillet 2022. »1. Au cas où l’on devra faire face à une nouvelle pandémie qui obligerait à un confinement ou à une perte de revenu, cette loi permettra aux aînés d’être protégés.

Il faut rappeler que tout cela a été rendu possible par la volonté et la détermination des organismes communautaires défendant les droits des aînés. Les organismes communautaires tels que le Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi, l’Association Québécoises de défense des droits des préretraités et retraités, se sont battus pour que cela change par des mobilisations et des campagnes de sensibilisations.



1 : https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/nouvelles/2022/02/xxx.html

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout